Chapi Montagne

06 février 2018

Petit bilan des derniers jours

20180202_134817

Vendredi 2 février, après le petit stage avec René où physique je n’ai pas trop forcé, il faut que je me dépense un peu. Je prends donc une après-midi de congé pour randonner au Reculet. A la dernière minute, Rodrigo se joint à moi pour une montée. Il a également pris congé l’après-midi, mais doit aller chercher ses parents à l’aéroport avant 14h. Alors, je prends les skis light et un petit sac de 5Kg pour ne pas trop traîner. On se fait une belle ascension, en 75 minutes, entre nuage et soleil. Je n’avais pas prévu de redescendre jusqu’au parking, je pensais refaire une montée depuis la lisière des bois, mais la neige était tellement agréable, que je n’ai pas résisté. De retour à la voiture, j’en profite pour recharger mon sac à 7.5Kg, afin de faire de la résistance. Puis je repars seul, enfin sans Rodrigo, car sinon il y a plein d’autres randonneurs. J’avance bien dans cette deuxième montée, jusqu’à la sortie du bois. Là je sens un gros coup de mou ; un début d’hypoglycémie. Malheureusement, je n’ai rien à manger… Je poursuis tout de même jusqu’au sommet, où je retrouve deux raquettistes en train de caser la croûte. Je quémande un peu de pain et un gâteau, qui me permettent de me refaire. La descente sera malgré tout moins bien enchaînée que la première.

Le samedi 3, Lorraine avait envisagé un cours instant de venir avec moi au Semnoz pour une faire une petite montée. Mais prise par le décalage horaire avec New York, elle roupille tranquillement pendant la sieste de midi. Ne voulant pas la réveiller, je pars seul au Semnoz pour y faire trois montées avec un sac de 9.5Kg. Il n’y avait rien de mieux à faire dans le coin, le temps était très médiocre.

20180206_080725

Le dimanche 4, je retrouve Philippe pour une journée de ski à La Clusaz. Pour la première fois de ma vie, je suis devant la télécabine (rideau fermé) à attendre que l’on puisse commencer la journée, on est motivé ! Je suis content de revoir Philippe. Il prend des cours de ski individuel régulièrement depuis le début de saison, et le résultat se voit positivement : son style s’améliore nettement. Nous passons une bonne journée à enchaîner les hors-pistes que Philippe connaît comme un guide local. J’avais envisagé de faire un peu de peau en fin de journée, mais je suis rincé. Retour maison à 16h.           

Lundi 5, le réveil sonne à 5h15. Je pensais faire une montée au Reculet avant le boulot, mais les jambes demandent un répit. Retour au lit.

20180206_080513

Mardi 6, bon cette fois pas question de faire le loir, il a neigé une bonne partie de l’après-midi du lundi, la neige doit être excellente au Reculet. Je pars vers du parking vers 6h30. Guillaume m’a devancé, il est parti vers 6h avec ses gros skis. J’avance aussi vite que possible avec mes 6.5Kg pour le retrouver au sommet. Heureusement, il a refait une bonne partie de la trace et je peux avancer efficacement. Quand je le retrouve, il m’attend déjà depuis quelques minutes et commence à avoir froid. Mais la récompense est là, un joli lever de soleil sur le Mont-Blanc. Au sommet, nous sommes également rejoints par trois autres randonneurs, dont deux moniteurs de ski du CERN. La descente tient ses promesses : neige poudreuse ! En arrivant à la lisière de la forêt, nous croisons les chamois qui se mettent à courir comme des fous dans la neige, et j'apperçois même une biche un peu plus bas. Sympa de resentri la nature!

Voilà, je reprends la forme progressivement : 3200 mD+ en 5 jours avec une journée ski. La coupure de trois semaines à cause du genou est maintenant derrière moi, même si le radiologue que j’ai vu le jeudi 1er pour une IRM est étonné de me voir marcher. Le ligament est encore enflammé...   

20180206_080735

 

Posté par fchapi à 19:34 - Ski de randonnée - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire