Chapi Montagne

25 janvier 2018

Et une couillade de plus!

20180125_150525

Voici deux jours que je vois le sommet du Reculet enneigé scintiller au soleil depuis la fenêtre de mon bureau et comme une perturbation est annoncée pour le lendemain, il y a peu de chance que je puisse faire une montée avant le boulot. Du coup, je pose congé pour l’après-midi pour bien en profiter. Grace à Romain, grimpeur dans la même salle de bloc où je vais souvent le midi, j’ai pu obtenir une nouvelle cartouche de gaz pour mon sac airbag. Romain passe souvent sur Chamonix et a pu en avoir une chez Snell. Sur Annecy, les magasins sont tous sans stock. Bref, même si le risque d'avalanche est faible, je suis tout de même plus rassuré de monter avec un joker sur le dos.

Sur le parking du Tiocan, il n’y a pas foule. Pendant que je me prépare, le ciel se couvre et le vent se lève. De toute évidence, la perturbation arrive. Je suis donc content de profiter du moment. Puisque j’ai l’airbag, je me dis, autant en profiter pour faire un entrainement avec du poids. Alors, j’ajoute une doudoune (inutile, il fait +12), des crampons (tout aussi inutiles), du fourbi (bah ça sert à rien), et des poids d’altères (indispensables en montagne quand tu veux te faire les bras au relai), jusqu’à arriver vers 8 ou 9 Kg. Pour bien se faire le dos, j’ajoute aussi les skis sur le sac, car il n’y a pas de neige au départ.

Arrivé à la barrière vers 1050 m (200mD+), je peux enfin mettre les skis aux pieds. Je commençais à trouver ça long. Sur le chemin, je croise un couple de randonneurs (raquettes) qui redescend et avec qui j’échange quelques mots de politesse. Quand je débouche sur le plateau à 1400m, je remets une veste car le vent commence à souffler fort. La neige à l’air sympa. Je suis impatient de skier.

Un dernier petit effort et me voici à la croix du Reculet. Le vent atteint facilement les 50 km/h. Je me prépare rapidement pour ne pas me refroidir puis commence la descente. La neige a bien été tassée par la pluie du début de semaine et est juste un peu transformée. C’est très agréable à skier: ambience moquette. Je me fais plaisir sur 400m de dénivelé. Puis arrivé à la forêt, je remets les peaux pour deuxième petite montée. J'ai du temps, alors j'en profite.

De nouveau sommet, il est 16h00. Il est temps de rentrer car je dois récupérer Paulin qui fait son stage de 3e dans le service de Youri. Je me régale à nouveau sur la descente jusqu’à la forêt. Après, comme bien souvent, c’est du ski de combat sur l’étroit chemin de retour dans un neige lourde et trouée dans tous les sens par les randonneurs à pieds.

Il est 16h30 quand j’arrive à la voiture. Je tente d’ouvrir le coffre, mais ça ne marche pas avec le « sans contact ». Bizarre… Je cherche dans ma poche et je réalise qu’elle est ouverte... Tout s’explique, j’ai perdu la clef de voiture. Me voilà habillé en skieur, chaussure de ski aux pieds, sans argent, sans pièce d’identité, sans mon badge pour rentrer au boulot pour chercher Paulin, et surtout à 15 minutes de voiture du bureau… Je suis bien content d’avoir mis dans mon sac : des crampons, des altères et tout un tas de conneries. J’aurai mieux fait de prendre mon portefeuille. Heureusement, j’ai mon téléphone, et je peux appeler un ami: « Allo, Rodrigo, tu fais quoi dans la prochaine demi-heure ??? ».  

Allez, si je passe sur les moqueries des copains (ils sont mesquins et je les déteste ;-), le reste se passera bien. Je récupère la voiture le soir même grâce au double de clef et 2h30 de route aller-retour Genève Annecy. Mais, je cumule vraiment les couillades en ce moment !

Posté par fchapi à 16:36 - Ski de randonnée - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    Zen ! Y a pas mort d homme. Un peu de temps de perdu c est rien.
    La clef tjs dans une poche qu on ouvre jamais.
    Tjs des rebondissements dans les reçut de courses de Fred.
    Ce soir j arrive à tourner les jambes sur un vélo ! Cool ! Je peux faire du vélo avec les enfants
    Bises bon we
    Ps : 1 mois de passè depuis l’avalanche!

    Posté par Farouk, 26 janvier 2018 à 20:30

Poster un commentaire