Chapi Montagne

29 décembre 2014

Ouf, c’était moins une!

20141229_085008

Canyon de Grand Galet 

Après une tentative le 26 décembre, annulée par un risque d’orage sur le sud du massif, nous nous réveillons à nouveau à 5 heures pour être à l’heure au rendez-vous, à 7h à la boulangerie de l’entrée du village de Langevin. Tous motivés, malgré ce réveil plus que matinal (il est 2h du matin en métropole !), nous sommes en avance. Je prends un café et un peu de pain pour le piquenique à la boulangerie (que je ne recommande pas… c’est pas bon !). Tristan et Marina, nos guides, nous retrouvent à 7h et quelques minutes après un groupe de deux jeunes couples marseillais se joint à nous. Nous prenons la route qui remonte le long du canyon du Langevin et garons nos voitures 150 mètres en contre-bas du point de vue sur la grande cascade du Galet. On s’équipe puis nous remontons avec deux voitures au départ (se garer au niveau d’une maison au toit vert, mur jaune et portail blanc) sans gêner s’il vous plait ! L’accès au canyon est sur un chemin à droite 20 mètres après la maison jaune en remontant la route. Sous la direction de Marina, nous commençons par un petit rappel de 5 mètres dans le lit asséché de la rivière. Ce premier obstacle passé, l’ambiance du groupe commence à se détendre. Nous poursuivons dans le canyon toujours sec. Tristan nous explique qu’à ce niveau la rivière passe dans des cavités souterraines et ne ressurgit en surface qu’en cas de très fortes crues. C’est un des avantages de ce canyon qui permet d’atténuer les phénomènes de vague, principal danger des canyons et ravines à La Réunion. Tristan nous fait passer à nouveau un petit rappel légèrement pendulaire terminant au niveau d’une vasque à l’eau croupie… Pour passer, deux options : un pas d’escalade par la rive gauche ou tremper les pieds en passant en rive droite. Lorraine ne peut se résigner à choisir. Elle prend par le pas d’escalade, zippe sur une pierre mouillée et plonge jusqu’au coup dans la vasque. Bravo les grimpeurs ! Nous arrivons maintenant aux grands rappels : 20m + 35m. Tristan installe une main courante, puis par un premier rappel, va rejoindre le relai intermédiaire en pleine paroi et installe le second rappel. Je passe en premier et enchaine les deux rappels jusqu’à une large plate-forme où se trouve une main courante à demeure. Paulin passe en deuxième et enchaine comme un pro dans le grand rappel pendulaire qui longe maintenant les résurgences de la rivière. Je suis très fier de lui. Toute la famille enchaine sans accros. Vient ensuite le groupe de marseillais. A l’évidence, ils sont moins habitués à descendre en rappel, mais chacun d’eux enchaine sans trop de difficultés, malgré quelques visages bien fermés… Marina nous rejoint et part installer une méga-tyrolienne qui part de notre plateforme pour finir 20 m plus bas dans une énorme vasque. Tristan qui a tout rangé le matériel des rappels, nous rejoint. Il termine de tendre la tyrolienne au jumar puis donne les consignes de sécurité : un petit rappel de 5 mètres sur une corde terminant dans le vide avec une longe clipée sur la corde de la tyrolienne. En bout de rappel, on lâche tout et on tente du mieux que possible de se mettre dans le sens de l’atterrissage… Je passe à nouveau en premier, puis Paulin, Gaspard, Lorraine et Bertille. Super tyrolienne ! Bertille est la seule à nous faire une arrivée sur la tête… Le reste du groupe passe aussi sans difficultés. Nous faisons une pause déjeunée pour laisser passer les nombreux groupes qui commencent le canyon à ce niveau. Le reste du parcours est beaucoup plus aquatique : sauts modérés, passage de cascade, toboggans… Nous arrivons à une zone de saut très fréquentée (juste en face du parking). Dès le premier saut de 6 mètres, Gaspard glisse et se blesse légèrement à  l’épaule ; il abandonne, ainsi que Loraine et un des couples avec nous. Tous les autres enchainent les sauts : salto avant – arrière, Paulin impressionne ! Nous terminons le canyon par une dernière tyrolienne et un rappel sous cascade un peu tricky ! Bonne ambiance et beaucoup de plaisir. Heureusement que nous avons fait l’intégral, car nous nous serions ennuyés avec seulement la deuxième partie. Maintenant, nous pouvons faire nos bagages pour retourner en métropole.

Merci à Tristan et Marina, nos guides, que je recommande pour leur gentillesse et leur professionnalisme si vous allez à la réunion (aventurepei.canyoning@gmail.com)

Quelques photos en attendant le montage du film: PHOTOS.           

Posté par fchapi à 14:57 - Canyoning - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

Poster un commentaire